L'hymne à la joie.

Seiji Ozawa, surement l’un des plus grands chefs d’Orchestre. Excellent dirigeant, il fascine par sa dextérité autant que par son allure très bonhomme, une âme en quelque sorte.

Ici entouré de:
Anne Schwanewilms – Soprano
Barbara Dever – Alto
Paul Groves – Ténor
Franz Hawlata – Basse

   Et à la tête du Saito Kinen Orchestra et le Tokyo Opera Singers, il nous donne une version de l’hymne à la joie qui restera probablement dans les plus abouties enregistrées en vidéos .

   Respect au Chœur Japonais qui chante ainsi sans « filet », sans aucune note et en Allemand !

 

 

Ce contenu a été publié dans Social, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à L'hymne à la joie.

  1. Dumont Aurélie dit :

    le meilleur article de votre site!
    Pour le reste c’est quand même un peu spécial, n’est ce pas?
    J’aime bien aussi donner à manger aux poissons lol

  2. admin dit :

    Il est vrai que c’est spécial, dans la mesure où il n’existe pas de ligne « directoriale », comme nombre de sites-blogs se disant politique, sinon insister sur tel ou tel évènement qui tranche par leur ressenti <--- c'est une nouvelle mesure élaborée par des experts de la communication-température ambiante, un peu comme dans les hôpitaux où l'on vous demande de situer votre douleur entre 0 et 10. Il n'y a pas de parti pris, seulement le rejet de la ghétorisation de certains en fonction de l' idéologie des autres. Je honnissais Mao et maintenant je défends la Chine; je me suis retrouvé avec 6 couteaux sous le nez ce qui ne m'empêche pas de défendre les Palestiniens, etc... J'ai encore gardé quelques valeurs, des références qui ont fait leurs preuves et c'est ce qui me guide. J'imagine que vous ne détestez pas la Musique - je masculinise le mot - au vu de votre remarque qui, somme toute, est bien sympathique. Écouter Beethoven, c'est bien, mais l'entendre sur cette video avec le cœur japonais, les solistes et le chef Ozawa est pour le moins étonnant, détonant, même. Merci de votre visite, Aurélie, et bien sur j'espère qu'elle ne sera pas seule. 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *