La chute du Cavalier

Tous les contempteurs de ce monsieur devraient s’esbaudir du fait de  sa démission.

Et bien non; et si quelques feuilles de choux prennent un certain plaisir à dégoiser dur concernant M.Berlusconi ainsi que son entourage, sa démission est plutôt un plop qu’un cri d’allégresse national. Car les faits sont là, et bien là: quid de la dette? Que fera son remplaçant ? Et qui sera-t-il ? L’on parle d’un certain Mario Monti… Quant on sait le parcours et les visions d’icelui, on a du mouron à se faire, les Italiens en premier.

Il en est de même pour la Grèce, avec la disparition de M. Papendréou et de son remplaçant, un économiste d’expérience. Ah bon! Nous, on veut bien. Mais que n’a-t-il point vu la crise ?

Les supers-spécialistes foisonnent chaque jour, mais aucun n’a vu, ni compris ni su enrayer cette apocalypse financière annoncée pourtant depuis belle lurette!

Une petite chanson, où il suffit de remplacer un seul mot! 🙂

Addenta

Draghi, Papadimos, Monti : le putsch de Goldman Sachs sur l’Europe (édito 11/2011)

Mario Draghi est le nouveau patron de la Banque centrale européenne (BCE). Loukas Papadimos vient d’être désigné comme premier ministre grec. Mario Monti est pressenti comme président du conseil italien. Ce sont trois financiers formés aux Etats-Unis, dont deux anciens responsables de la sulfureuse banque Goldman Sachs. Est-il bien raisonnable de recruter les incendiaires comme pompiers ?

Source

Ce contenu a été publié dans Economie, Politique. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *