Syrie, suite.

 « Ceux qui croient que le départ d’un président résoudrait tous les problèmes du pays, sont tout simplement des idiots. »

Pour rappel, notre Cour de cassation dit que une  telle demande a été rejetée par la Cour de cassation, par arrêt du 13 mars 2001 au motif que la coutume internationale interdit de poursuivre un dirigeant d’État en exercice, quelle que soit la gravité du crime commis.

Tel est, en substance, l’avis de M. Ahmad Manaï, observateur de la Ligue arabe, dans son « J’accuse » , à propos des agissements pas très nets de cette Ligue durant sa visite en Syrie.

Dans ce rapport, les preuves de l’implication de la CIA, du MI6 et du Mossad derrière les violences en Syrie abondent . Les services de notre DGSE y sont aussi actifs.

Voir un article de Kurt Nimmo dans www.mondialisation.ca, du 8 février 2012.

Il semblerait que l’argent, une fois n’est pas coutume hélas, n’aie pu influencer certains de ses membres, dont le Général Al-Dabi qui a refusé  2 milliards de dollars offert par la Quatar, et c’est le président soudanais Omar al-Bashir qui les a accepté et qui a demandé au Général Al-Dabi de quitter la Syrie.

===

 » Une prise d’otage qui met le Quai d’Orsay dans l’embarras.

Les responsables français commencent à paniquer : et si les deux journalistes français et britannique blessés et bloqués à Bab Amr – Edith Bouvier et Paul Conroy – sont retenus comme otages par les bandes armées assiégées à Homs par les forces de sécurités syriennes ? L’information n’est pas encore confirmée, mais jugée plausible, elle est sur toutes les lèvres.

Le premier signal a été donné par le ministère syrien des Affaires étrangères qui a déclaré que « pour des raisons humanitaires, les services compétents à Homs ont envoyé le vendredi 24 février nombre de dignitaires de la ville et des ambulances du Croissant Rouge pour récupérer les journalistes étrangers qui étaient entrés en Syrie d’une manière illégale. Et qu’en dépit de ces efforts qui avaient duré quelques heures avec les groupes armés à Baba Amr, ceux-ci avaient refusé de livrer la blessée et les deux dépouilles, ce qui expose la vie de la blessée française au danger et entrave le rapatriement des deux dépouilles à leur pays »…. »

Au sujet de la blessée, les doutes s’installent: » Selon un message posté sur le Web, un internaute s’interroge : « Est-ce qu’une personne compétente en médecine est capable de me dire comment la journaliste française peut décrire aussi précisément sa fracture si elle n’a pas subi de radiographie (vu qu’elle prétend qu’il n’y a pas d’électricité et que la situation est catastrophique) ?
 Et comment il se fait qu’elle ait les traits aussi détendus, en l’absence de soins sérieux ? Tant qu’un avis médical objectif ne sera pas donné sur ces questions, je ne croirai pas à cette histoire. »

La suite sur Chine Afrique.,par  Philippe Tourel

On peut regarder une video de Thierry Meyssan, qui était dans la zone close de Baba Amr,  sur son site,

où l’on peut lire: « …Lors de la prise du bastion insurgé dans le quartier de Bab Amr, à Homs, l’armée syrienne a fait plus de 1 500 prisonniers, dont une majorité d’étrangers. Parmi ceux-ci, une douzaine de Français ont requis le statut de prisonnier de guerre en déclinant leur identité, leur grade et leur unité d’affectation. L’un d’entre eux est colonel du service de transmission de la DGSE…. »

En conclusion:  » En l’absence d’obligation par des traités pertinents, la guerre secrète conduite par le président Sarkozy et son gouvernement est un acte sans précédent sous la Ve République. Elle viole l’article 35 de la Constitution et constitue un crime passible de la Haute Cour (article 68).

Infos que l’on retrouve sur la première chaîne de télévision russe, le lundi 13 février 2012 ; puis dans un article publié le mardi 14 par Komsomolskaïa Pravda

===

De Chine Afrique, via Chine nouvelle, l’arrogance des US  bien mise en évidence:

En réponse aux Occidentaux, qui ont jugé « méprisable » le double veto sino-russe, Pékin a accusé les États-Unis et l’Europe d’« ambitions hégémoniques » en Syrie.

La Chine a accusé samedi les États-Unis et l’Europe « d’ambitions hégémoniques » en Syrie, au lendemain de la conférence internationale des « Amis de la Syrie » à Tunis où la secrétaire d’État américaine Hillary Clinton a vivement condamné l’attitude de Pékin et de Moscou.

Vetto Russe montré par les SyriensMme Clinton a jugé « méprisable » la décision de la Chine et de la Russie d’opposer leur veto aux résolutions du Conseil de sécurité de l’ONU condamnant la répression en Syrie. « Ils ne sont clairement pas du côté du peuple syrien », a commenté la cheffe de la diplomatie américaine.L’agence de presse officielle Chine Nouvelle a réagi samedi en faisant valoir que la position de Pékin sur la Syrie était équilibrée. La Chine et la Russie ont boycotté la conférence de Tunis, qui s’est achevée selon Pékin sur un « large consensus » d’éviter toute intervention militaire en Syrie.

« La plupart des pays arabes ont commencé à comprendre que les États-Unis et l’Europe dissimulent un poignard derrière un sourire. En d’autres mots, alors qu’ils apparaissent agir pour des raisons humanitaires, ils nourrissent en fait des ambitions hégémoniques », affirme Chine Nouvelle.

 

Ce contenu a été publié dans Politique, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

6 réponses à Syrie, suite.

  1. Chris dit :

    Combien serons – nous , sur 65 millions de français , à chercher à comprendre où est la vérité ??
    A mon avis , pas beaucoup …le reste se laisse commodément raconter n’ importe quoi par la télé ..
    Perso , je commence à en avoir marre d’ etre française tenue responsable de ces magouilles épouvantables américaines où notre gouvernement s’ engage jusqu’aux oreilles…
    Quand donc laissera t – on les pays gérer leurs problemes sans s’en meler et , surtout , sans provoquer les problemes …..
    J’ ai toujours vomis la façon d’ agir des US …mais ça ne fait qu’ empirer …

    • admin dit :

      Une des raisons pour lesquelles il est nécessaire de féliciter les Chine-Russie sur leurs prises de position, même si ces deux pays avancent patiemment leurs pions. Et pourquoi ne le feraient-ils pas ?

  2. LHDDT 佐罗 dit :

    1) « laissera t – on les pays gérer leurs problemes sans s’en meler  » : il n’y a pas de riches sans pauvres.

    2) Très bonnes feuilles bien documentées qui defrisent défriser un minimum les petites têtes.

  3. LG dit :

    Merci Blh, donc tu n’as pas de page « site malveillant », au moins avec toi, je comprends ! Mon heureux dresseur me noie avec ses jeux de maux !

  4. LG dit :

    Je rigole : toujours les mêmes 4 ! A croire qu’on tourne entre nous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *