Hallalons-nous nous caschériser ?

Comment tuer les animaux quadrupèdes sans qu’ils souffrent pour les manger ?

Bien que nous dégustions diverses huitres encore vivantes sans aucune forme de procès, sur lesquelles nous ajoutons une très légère goutte de citron pour les réveiller, il semblerait que dévorer un petit veau, même élevé sous la mère, ou sa maman, tout cru additionné d’un peu de sel/poivre ou autres condiments importés de chez les sauvages, et agrémenté, ou non de moutarde, fut-elle de Montcuq, – il y a les puristes de l’anti moutarde – il semblerait donc que cela ne soit guère possible, malgré une absence totale de statistiques à ce sujet, n’ayant comme référence dans la gloutonnerie que M. Perrault, et dans des temps plus anciens, que M. Seraphin Calobarsy ( si, si, vous le connaissez!).

Tuons donc ces braves bêtes! Oui mais, comment ? Jouez Abraham  de temps en temps pour une vache ou un agneau, pas de problème, tout baigne. Mais pour des centaines, des milliers chaque jour, le Mont Moriah serait vite recouvert.

On assiste donc à des tueries selon les recommandations du Coran et de la Thora: halal ou casher. La souffrance de ces  animaux est énorme et visible et l’on comprend que quelques-uns s’en indignent en proposant un étourdissement avant l’égorgement.

logo halah-casher viande

Le journal  » Le Parisien  » a délivré une note où est répertorié l’ensemble des 128 abattoirs traditionnels, ni halal, ni casher;  les 142 autres abattoirs français (qui ne figurent pas sur la liste) pratiquent à la fois l’abattage conventionnel et rituel. Ce qui mène à des pratiques pas très ordinaires.

Ce contenu a été publié dans Politique, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

4 réponses à Hallalons-nous nous caschériser ?

  1. LG dit :

    Je suis pour l’assasinat des humains qui pratiquent cela sdans les mêmes conditions !
    PS : ai essayé de changer le lien mais ce n’est pas sûr que ça marche, car blogger déconne, par ailleurs, je vois que tu as ôté mon lien ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *