Assassinats de militaires.

Représailles militaires ou pure voyoucratie ?

Hier après-midi, vers 14 h, ce sont trois militaires en tenue du 17eInsigne du 17eme RGP régiment du génie parachutiste (RGP), qui ont été la cible de coups de feu. Deux soldats, âgés de  26 ans et 24 ans, ont  été tués sur le coup; le troisième, âgé de 28 ans est décédé.

Une quinzaine de cartouches a été trouvée, on imagine l’arme.

Dimanche 11 Mars, un sous-officier du 1errégiment du train parachutiste (RTP) de Francazal, banlieue de Toulouse,  non en en service, avait été tué par balle dans des circonstances similaires , par approche de motos/scooter.

 

Doit-on parler des communiqués « laconiques » de nos édiles ?

Et comme de bien entendu, les militaires seront consignés au quartier. Si ce n’est déjà fait.

Addenda 21 heures

En lisant le nom de ces soldats, il est clair et même évident qu’il y a un lien  entre ces meurtres, savoir, leur présence sur des terrains d’intervention extérieure. Une sorte de mise en garde, une invitation à rapatrier nos soldats en France.

17 mars, 15 heures

C’est la même arme qui a tué les 4 militaires.

Ou ce pistolet voyage seul et se retrouve dans les mains d’un tueur sur place, ou c’est le même séide qui se déplace avec ce 11,43. Dans les deux cas, il y a du mouron à se faire.

Ce contenu a été publié dans Politique, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

3 réponses à Assassinats de militaires.

  1. LHDDT 佐罗 dit :

    C’est tout récent..
    mais en espérant que les « paras », pour une fois – vont faire le ménage chez nous !

  2. Chris dit :

    Ménage !!!!…..slurp ……bonne idée !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *