Accord d'Evian, 19 Mars 1962

Cette guerre, pourtant gagnée par l’armée française, fut volontairement perdue par un gouvernement aux ordres d’un Général à titre provisoire.

L’Algérie, département Français, qui n’existait pas avant Charles X, a été abandonnée et laissée aux mains du FLN de Belkacem Krim, FLN  qui s’est empressé de violer les accords qu’il avait pourtant contresigné le 18 Mars.

L’écriture à peine sèche, des enlèvements massifs débutèrent, à Alger, Oran, en Mitidja, ainsi que le massacre des harkis, alors commencés bien avant cette date. Près de 100 000 musulmans fidèles à la France furent exécutés dans des souffrances innommables, familles souvent présentes.

Le 5 Juillet, 2 jours après l’indépendance de l’Algérie, plus de 700 Européens et une centaine de musulmans sont massacrés.
Sans oublier la fusillade de la rue d’Isly.

– 23 opctobre 1958, de Ch de Gaulle: » Quelle hécatombe connaîtrait l’Algérie si nous étions assez stupides et assez lâches pour l’abandonner »
– 18 mars 1962 , sous l’égide  de Louis Joxe sous couvert du même, abandon de ce département .

On peut aisément résumer en disant:TRAHISON

* Une bonne feuille de Norbert Multeau, où il donne quelques chiffres que peu de gens conçoivent.

* Un livre à découvrir: Jean-Jacques Ordi: Un silence d’Etat. Les disparus civils européens de la guerre d’Algérie. Soteca.

Ce contenu a été publié dans Politique, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Accord d'Evian, 19 Mars 1962

  1. LHDDT 佐罗 dit :

    Comme quoi : rien de nouveau sous notre soleil méditerranéen.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *