Fusillade à Toulouse

4 morts, dont 3 enfants, devant une école juive.

C’est la même arme et probablement le même tueur qui a  sévit ce matin devant cette école de Toulouse.

Hors le fait que tuer des enfants n’est pas très digne, il est nécessaire de se rendre compte des réactions de certains, et non des moindres, Sarkozi, ler Français, en tête. C’est tout juste s’il condescend à dire un mot concernant les 4 militaires abattus dernièrement, par contre, c’est toute une machinerie qui se met en route, dont les auteurs n’ont de cesse de stigmatiser le racisme et l’antisémitisme. On assiste à des déclarations qui dépassent l’entendement, le bon sens est bafoué par tous les médias, la haine se répand partout.

– Les enfants seront enterrés en Israël . Ce sont des Français ou des Israéliens? La terre française ne leur convient pas ?

– L’Ambassade israélienne manifeste son dégout. A t-elle manifestée quand des enfants ont été exécutés par Tsahal à Gaza en 2008 ?

– Bhl, vrai abatteur d’arbres africains, mais faux philosophe qui invoque la bête humaine, comme d’autres accusent la famille Le Pen de tous les maux de la planète .

– Et les assos, Licra and C°, qui en rajoutent des tonnes. On peut voir la bave qui leur coule de la bouche.

D’après des spécialistes, le tueur serait un amateur, puisque utilisant deux armes de calibres différents. Pas impossible.

Selon d’autres « journalistes », la piste d’extrême droite serait très étudiée. Ben voyons. Quelle aubaine pour Sarko, soutenu et porté haut et fier par tous les gentils du peuple élu.

C’est le même refrain que l’on nous ressort depuis la fusillade d’Oslo: extrême droite, donc nazi, etc… Tout le monde sait que ce monsieur était Franc-maçon.

A ce sujet, un com bien venu de juillet 2011:

« Le 6 mai 2002, Pim Fortuyn était assassiné aux Pays-Bas par un extrémiste écologiste de gauche, adepte fanatique du multiculturalisme. Pourtant, à l’époque, nulle part la presse n’avait évoqué « la gêne » des dirigeants et militants d’Europe-Ecologie-Les Verts. L’Express n’avait pas titré « Hilversum : la tragédie qui embarrasse la gauche française ». Aucun « spécialiste » ne s’était « interrogé » sur l’influence sur le tueur qu’ont pu avoir les propos haineux tenus dans les milieux multiculturalistes, les milieux extrémistes subventionnés notamment (comme le MRAP) vis-à-vis des opposants au multiculturalisme. L’extrême-droite elle-même avait eu la décence de ne pas faire l’amalgame entre ceux qui s’inscrivent dans le débat démocratique, fût-il boueux, et un tueur qui ne s’y inscrit pas, partagent-ils à 100% les mêmes idées.
Ici, la gauche et les médias (le titre de France-Soir est « Massacre en Norvège : le FN est-il responsable ? ») n’ont visiblement pas eu la même décence. Et beaucoup à l’extrême-droite pourront se demander à juste titre si cela vaut encore le coup de jouer à un jeu démocratique à ce point pipé. A force de vouloir l’affrontement, on l’a. La gauche et les médias ont choisi de donner la victoire à Anders Breivik. Et les Européens se préparent à un avenir bien sombre. »

« A se demander, d’ailleurs : d’aucuns pourraient penser qu’un petit coup de pouce criminel pour la cause anti-fasciste, était encore la meilleure solution pour éviter une redite genre 2002, mobiliser l’opinion pour un consensus droite/gauche contre le retour de la Bête. » signale un commentateur. Comme du temps de la dissolution des ligues par la Gauche, lorsque Léon Blum et Mme Monnet furent à peine égratignés lors de l’enterrement de Jacques Bainville, le prétexte était fort bien trouvé.

Jusqu’à preuve du contraire, seule Marine Le Pen fait preuve d’une réelle décence.

 

Ce contenu a été publié dans Politique, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

4 réponses à Fusillade à Toulouse

  1. André dit :

    Voilà tt à fait le genre de discours irresponsable et abjecte….comment comparer des morts d enfants?? Collent mettre en balance un enfant de Gaza et un élevé de cette ecole??
    Voilà des phrases qui feront des dégâts….

    • blh dit :

      Ce qui vaut pour l’un vaut pour l’autre, il n’y a pas de demi-mesures. Je veux bien pleurer sur le sort de tous les juifs de la planète, mais qu’on me laisse pleurer aussi sur celui des Palestiniens de Gaza, celui de nos militaires abattus sans qu’ils ne puissent faire grand chose, celui des Chrétiens, familles complètes, égorgés un peu partout, sans que peu de gens s’émeuvent et bougent leurs fesses.
      Et puis, en quoi voyez-vous une telle comparaison? Comparer, c’est établir une certaine analogie entre telle et telle chose, tel ou tel évènement. Je ne vois pas ici, ce genre de relation.

  2. Alain dit :

    Cette affaire est dramatique à plus d’un titre. Elle l’est tout d’abord pour les victimes qui juives, arabes, belges ou françaises sont des innocents. Que les enfants soient issus de n’importe quelle confession m’importe peu, ce d’autant plus qu’ils ne l’ont choisie. Des catholiques aux musulmans, c’est en effet tout jeune que cette « éducation » est donnée au même titre que certaines idéologies politiques, la limite étant bien moins nette qu’il n’y parait. Même le lieu où ces enfants seront inhumés est décidé par les mêmes qui sont en partie à l’origine de leur mort, c’est dire de la perfidie d’un système qui après avoir endoctriné ses enfants, décide d’en faire des martyrs au travers d’un accueil dont on peut aisément s’imaginer ce qu’il sera.

    Elle est dramatique ensuite par son immédiate instrumentalisation, et ce quel que soit le camp (voir plus haut). Entre donner son avis et baver de joie en entrevoyant un « bordel » supplémentaire, il n’y a qu’un pas que certains ont allègrement franchi.
    Dramatique enfin parce qu’elle démontre l’incompétence des dirigeants politiques, pour peu que celle-ci ait encore besoin d’être prouvée. L’Afghanistan, la Lybie, plus ou moins à court terme la Syrie, sont autant de foyers qui auraient dû imposer un renforcement de la sécurité autour de certains points sensibles. La prétention de ces personnes leur fait croire qu’un pays comme la France est à l’abri de telles actions par sa seule force de dissuasion morale, alors qu’elle en face d’elle des personnes n’ayant rien à perdre puisque souvent tout perdu.

    Tu cites les militaires : « Mais leur métier est de mourir », c’est du moins ce que pensent quelques dégénérés mentaux qui vont s’apitoyer sur le sort d’un moine bouddhiste qui s’enflamme, mais pas sur celui d’un soldat français tué d’une balle dans le dos. Dans un pays où l’hymne national est régulièrement sifflé sous la passivité d’un public majoritairement contre cette forme de « liberté d’expression », mais pas assez « coullus » pour aller faire taire ces quelques tarés, il est normal que la mort de quelques soldats « bien payés » ne fasse pas pleurer dans les chaumières.
    Si un lien autre que le tueur lui-même existe, il est bien dans ce que la France est devenue, soit un beau pays, mais dont la population n’a fait aucun progrès notable depuis la Deuxième Guerre mondiale.
    Les vagues de troupes allemandes sont en effet aussi facilement dans ce pays que plus tard celles d’une immigration un temps bienvenue en raison de la fainéantise d’une partie de la population à qui l’on avait fait croire que tout français allait devenir ingénieur ou fonctionnaire.

    Le résultat est là et ne pouvait être autre vu comment ce pays n’est plus gouverné depuis les dernières décennies.

  3. Chris dit :

    Excellentissime commentaire de Alain …Les enfants juifs ne sont certes pas plus importants que des enfants libyens ou inuits, manquerait plus que ça …
    Déplorables les instrumentalisations politiques que les media vomissent à pleins seaux ….
    Pauvres misérables français qui pensent encore aux mots  » nazi  » et « facho  » comme si 2012 ressemblait aux années 30 !!!…faut etre particulièrement empeché du cerveau !!!….comme , sans doute celui qui se fait appeler André …..
     » un élevé de cette école  » ?????…..il en a deux ?????

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *