Les Gauches enquêtent…

Les services secrets dans la ligne de visée du Sénat.

Suite aux drames de Toulouse et Montauban, M. Assouline, patron du Sénat, a décidé d’auditionner certains services de renseignements, afin de « dresser un diagnostic partagé des dispositifs législatifs en vigueur concernant la sécurité intérieure et la lutte contre le terrorisme ».

Nous ne sommes pas sans nous rappeler les affaires Dreyfus et autres dont les résultats essentiels furent de priver la France dans des moments cruciaux de ces services, au profit d’une Allemagne en pleine possession de ses moyens.

si « …Le « tueur au scooter » était non seulement connu de la police et de la justice, mais aussi et surtout des services de renseignements intérieur et extérieurs… », il ne semble pas que la justice soit d’une manière ou d’une autre mise en cause par cette ‘Administration ».

Quand la soupe est bonne, tout le monde profite.

===

Addenda au post « On le veut vivant »

A mettre en parallèle avec l’affaire Khaled Kelkal, le tueur islamiste de l’année 1995. – Merci à Paul-Emic

« …Né en Algérie mais arrivé enfant en France,  Kelkal avait plutôt bien commencé son intégration en France jusqu’en seconde, où suite à l’influence néfaste d’un frère ainé, il bascule dans la « petite » délinquance. Emprisonné pour quatre ans il est converti en prison par des intégristes et collabore avec le GIA qui à l’époque lutte en Algérie contre le pouvoir du FLN… »

Lire la suite ici.

Ce contenu a été publié dans Politique, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *