Curieuse mort à New York

Richard Descoings, directeur de Sciences-Po, est mort

Mort confirmée par quantités de sources, dont celle de l’École.

Selon le journal des coiffeurs:  » Le patron de l’école de la rue Saint-Guillaume a été retrouvé mort dans sa chambre d’hôtel à New York dans des circonstances encore inconnues. La police a ouvert une enquête. En 16 ans, il a profondément transformé Sciences Po. »

Non, il n’a rien transformé du tout, il a surtout fichu un véritable bordel en accueillant n’importe qui n’importe quand sans aucune instruction minimale pour accéder à ce genre d’institut.

C’est plutôt un ouf que l’on se doit de pousser, nonobstant le fait de ne dire aucun mal des morts.

Bien que certains ne s’en privent pas sur d’autres.
Il y a toujours des bons et des mauvais morts.

Ce contenu a été publié dans Politique, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Curieuse mort à New York

  1. Chris dit :

    Tout à fait de ton avis !!…en lisant un peu de trucs sur le personnage !
    Un vrai gauchard de la droite …les pires !!!!
    Résultats désastreux ( 40 % d’ étudiants étrangers à Sciences Po )…ouverture aux Zep ….et niveau qui va avec ….
    L’ administration est bourrée , à ses hauts niveaux , de nuisibles de ce genre …uniquement carriéristes de couloirs , lécheurs de politiqueux ..

  2. LHDDT 佐罗 dit :

    1) « 40 % d’ étudiants étrangers à Sciences Po » grâce à lui..
    2) Hollande va donner le droite de vote aux étrangers.
    2) toujours pas de précisions à ce jour. Zarbi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *