L'humilité, ça eut payé.

Méluche s’est planté.

Il aurait dû être plus personnel dans son appel au peuple et vanter ses qualités, nombreuses, juré-craché, surtout envers une certaine élite pour qui les yeux de Chimène ne sont pas un vain mot.

Mélanchon à Villeurbanne

Il y a des moments où il faut user, abuser de sa personne, faire corps avec les vrais lutteurs! Tant pis. 🙂

Ce contenu a été publié dans Politique, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à L'humilité, ça eut payé.

  1. LHDDT 佐罗 dit :

    On est vache avec lui; il a certainement des qualités.. Moi, je le vois assez bien dans une pellicule, donnant fermement la réplique à Véronique Béjot et Brice de Nice, ou alors, un duo avec J.M Bigard – c’est tout à fait le niveau.

  2. Alain dit :

    C’est vrai que Melanchon n’est pas ce qui se fait de mieux, même si les progrès sont notables en se qui concerne le physique ou le discours par rapport à Arlette Laguiller.

    Il en est de même pour Marine Lepen qui avec ses 18 % pourra prendre la place de la mère Denis ou de Maïté en remplaçant le poisson qu’elle avait tant de mal à tuer par un immigré. Elle a en effet la voix et le physqiue type de la poissonnière de Halles tentant de vendre son poisson qui pue en expliquant qu’il s’agit d’une spécilaité culinaire familiale.

    Hollande, Aubry, Lepen, Melanchon, Sarkozy, DSK, la quintessence de la classe politique française. Il sera difficile ensuite de parler du siècle des Lumières avec de telles bougies.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *