De l'or, de l'or, de l'or

Les marchés paniquent-ils ou s’agit-il de traders aux gros doigts ?

Il ne reste que peu de jours avant qu’une session extraordinaire du Parlement vienne se pencher sur les promesses fiscales de l’homme des lobbys : hausse des impôts sur le revenu, baisse des niches fiscales, taxation en hausse du capital, hausse de l’ISF, instauration d’une tranche d’imposition à 75%.

Peut-être que la peur des dommages collatéraux s’installe ?

Une vidéo à écouter, avec papier et crayon.

Toujours est-il que l’or s’est vendu par dizaines de tonnes (l’argent aussi) sans que personne ne sache qui sont les vendeurs. A  tel point que certains spécialistes susurrent à voix haute une espèce de complot ( l’Europe, la BRI …) visant à faire chuter le prix de l’or et de l’argent.

Barre d'or sur chariot

En quelques secondes en effet,le 30 Avril, dès le début de ces ventes, l’once s’affichait à 1 648,80 $ contre 1 663,00$ précédemment.

Par contre les acheteurs sont connus: la Chine, qui a importé 40 tonnes d’or en Février, soit 13 fois plus que Février 2011, achats qui se montent à 436 tonnes au cours des huit derniers mois , à comparer aux 57 tonnes durant la même période un an auparavant.

A une époque pas si lointaine, on criait: Si vous ne voulez pas que le Japon achète, ne vendez pas… » Suffit de dire Chine maintenant.

Merci à Agora, des publications-agora.fr

Un site à lire :ZeroHedge.

 

 

Ce contenu a été publié dans Economie, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à De l'or, de l'or, de l'or

  1. Chaque pays veut sur ​​le côté sécuritaire au moment de la crise financière. Nous pouvons voir par l’exemple de la Chine, la façon dont ils augmentent leur taux de l’investissement de l’or.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *