Gouvernement de désunion nationale

Le nouveau Cartel des Gauches en pleine action

Les satisfactions et réjouissances des nouveaux nommés à peine mises au placard, les premières escarmouches surgissent, et pas des moindres: le sieur Méluche accuse formellement et dans des termes précis le PS d’avoir bidouillé les listes électorales où non seulement des communistes seraient inscrits, mais aussi quelques morts venus hanter la belle ville de Hénin-Beaumont.

Le coup ne peut venir que des Chinois, des Juifs ou de Marine le Pen, son papa ayant subrepticement à la nuit tombée déterré quelques menus cadavres tout gentillets.

Que dire du collectif Jeudi Noir, dénonçant l’occupation éhontée d’un logement social par la porte parole de F.H, D.Batho ?

===

M. Thiers avait coutume de dire que les finances et l’armée doivent être les deux préoccupations constantes d’un homme d’État. On peut sans crainte le compléter en incluant la diplomatie et l’intérieur, fonctions régaliennes par excellence savamment mises en œuvre en monarchie.

Nous y reviendrons .

 

Ce contenu a été publié dans Politique, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Gouvernement de désunion nationale

  1. Chris dit :

    Mais oui …..qu’ils s’ entre dénoncent !!!!…..qu’ils s’ entre dévorent !!!…qu’ils s’entretuent !!!…
    Bon débarras !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *