Des souris et des hommes

Ou comment satisfaire tout le monde et son chat.

Que ce soit au Canada ou ailleurs n’enlève rien à la saveur toute démocratique de ces difficiles rendez-vous. Nous avons, nous, dernier carré d’une franchitude dont les coins se rabougrissent de jour en jour, paraît-il, une lueur d’espoir, vous savez, ce qu’on voit au bout du tunnel, cette espèce de lumière que tous attendent sans trop y croire, un temps claironnée « force tranquille » désormais balayée au profit d’un « maintenant » chevauchant la belle ligne de la normitude réservée à quelques initié(e)s.

Le problème, bien mis ici en évidence, est pourtant des plus simples à résoudre: un chat quoi qu’il puisse prétendre et se transformer, restera toujours un chat.

Ce contenu a été publié dans Politique, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Des souris et des hommes

  1. LHDDT 佐罗 dit :

    On la redécouvre toujours avec le mm plaisir. C’est marrant comment les messages passent plus facilement en dessins animés 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *