En Syrie, suite

Fin de la guerilla en Syrie ?

Selon Novosti, l’armée syrienne a capturé un groupe de sept officiers turcs et saoudiens qui coordonnaient les actions de groupes armés d’opposition opérant à Alep (nord), rapporte mardi la chaîne libanaise Al-Manar.

La suite ici.

Char Syrien

Entre le Quatar, l’Arabie , la France, l’Angletterre, les UsRaël, la Turquie, j’en oublie surement, y a-t-il encore quelques Syriens en Syrie ?

===

Deux vidéos montrant  que  » …l’Armée syrienne libre n’est pas…une armée car si elle n’est pas capable d’instaurer une « régularité nouvelle » pour se légitimer alors elle tombe directement dans la criminalité, d’autant plus facilement si elle est alimentée en armes et munitions par des « tiers » intéressés sur le « grand échiquier » des relations internationales... »

Merci à Stéphane GAUDIN, de Théatrum Belli ( en lien )

 

 

Il est entendu que bombarder une ville apporte son lot de souffrances à leurs habitants totalement innocents; c’est même une tautologie de le rappeler. On peut cependant, dans ce cas précis, se demander comment faut-il réagir pour neutraliser les « rebelles – à quoi, au fait, on ne sait pas trop  » qui s’infiltrent partout dans chaque rue, chaque pâté de maisons ?

 

Ce contenu a été publié dans Politique, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à En Syrie, suite

  1. LHDDT 佐罗 dit :

    Merci pour eux .. (je parle des syriens, pas des agitateurs).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *