Pied de nez d'un sous-marin russe à l'US Navy

Un sous-marin d’attaque russe a croisé l’US Navy et patrouillé dans le golfe du Mexique pendant des semaines sans qu’il fut détecté.

L’armée américaine n’a même pas été informée de la présence du sous-marin nucléaire de la classe Akula, portant des  charges  de missiles à longue portée – tôt cette année jusqu’à ce qu’il ait déjà quitté le golfe.

 

Sous marin russe Akula

Inutile de dire que ça doit discuter ferme dans les chaumières de l’Etat-Major des US, d’autant que le grand shérif a décidé que la Syrie, bon, c’est fini, et qu’on allait voir ce qu’on allait voir.

Une mise en bouche d’un conflit Us-alliés vs Chine-Russie ?

Source: ici

Ce contenu a été publié dans Politique, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

4 réponses à Pied de nez d'un sous-marin russe à l'US Navy

  1. Paul-Emic dit :

    On dirait bien un Akula*. Très performant.
    Les Américains ont démantelé, du moins réduits, leur réseau SOSUS et leurs T-AGOS, résultat ils ne sont plus à la pointe, d’autant plus que le coût de la guerre en Afghanistan et en Irak a dû sérieusement obérer leur flotte sous-marine.
    Barack, va falloir s’y remettre !

    * je l’ai dit avant de lire le texte d’accompagnement de la photo, je le jure sur la tête à Barack

  2. blh dit :

    J’avoue ma surprise quand j’ai lu cette info.
    Actuellement, il y a des manœuvres navales US-Japon et US-Corée du Sud; la Russie déploie aussi des navires un peu partout
    Nous, en s’en fou, on a un super porte-avions; bon il a du mal avec son hélice, mais, c’est pas grave.

  3. Tu veux une petite nouvelle du type 007 à faire mourir de rire ?

    Une de mes amies travaillant pour le r°ns°ign°m°nt mülütaire *U*S* ne réussissait pas à traduire une lettre d´un im°m afr°ca°n. Elle m´a donc demander de l´aider et nous nous sommes retrouver sur un packing. Elle ne m´a pas donner les 3 feuilles A4 de la lettre sniffer-interceptée via le web par ses services mais me demandait de donner le sens des mots francais utiliser. Les 3 pages A4 étaient bourrée de référence co°nique pompeuse et formuler en style très afrique de l´ouest. Quand mon petit travail de collabo fut terminé, je lui ai demandé avec quel programme il faisait les traductions des communications qu´ils interceptaient. Elle m´a tout simplement répondu que sa section travaillait avec Google Tranlator. J´ai manqué de pouffer de rire mais je me suis fortement retenu. En conclusion, je peux parfaitement comprendre que mes amis russes ne se soient pas fait détecter. La marine « U »S » devait encore etre branchée sur ses PCs simulateurs de navigation et n´a pas remarquée qu´elle n´avait pas communté en mode OBSERVATION REELLE.

    • blh dit :

      Il me semble qu’à l’époque du 11/9, les enquêteurs du FBI n’étaient pratiquement pas reliés en réseau et qu’ils avaient encore l’ancêtre de Bilou sur leurs ordinateurs, le MSDos 6.22 et le windows 3.11…
      Mais bon, ça ne les a pas empêché de retrouver le portefeuille intact de Mohammed Atta le pilote de l’avion qui, etc… Y a pas qu’à Lourdes où il y a des miracles, au World Trade Center aussi. Et au Pentagone.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *