Le printemps arabe, qu'ils disent… MàJ

 L’ambassadeur des Etats Unis à Benghazi en Libye, M. Christopher Stevens, a d’abord été torturé puis sodomisé avant d’être assassiné.

Addenda du 22/09, alors que, ironie du sort, c’est vraiment le printemps en Occident.

On peut se poser quelques questions relatives au massacre de cet Ambassadeur et 3 de ses collaborateurs.

– Comment se fait-il que  le film, objet des déchainements du milieu arabe, ait été sous-titré en arabe et montré à la télévision égyptienne, télé sous le contrôle d’un Etat «Frères musulmans», soutenu lui, financé et protégé par les Usa, à l’occasion de la commémoration du 11 septembre ?

– Qui a donc pu renseigner les manifestants lybiens, bien armés, sur la présence de l’Ambassadeur à Benghazi, laquelle devait être tenue secrète, et sur son lieu de résidence, endroit protégé et hyper sécurisé dans ce consulat américain?

– Partout dans les pays gouvernés par les islamistes, Tunisie, Lybie, Egypte, Yemen, Pakistan, où les Frères sont au pouvoir avec l’assentiment officiel de Washington, les intérêts américains sont attaqués sans relâche, des bâtiments sont détruits, incendiés, les morts et les blessés sont de plus en plus nombreux. Par contre, au Maroc, en Algérie, en Jordanie, pays arabes et musulmans, les manifs n’ont été que symboliques; à Téhéran, 300 personnes surveillées de près ont été dispersées sans aucun souci.

Il est curieux de constater que le locataire actuel du bureau ovale reprend à son compte les mêmes directives que son semblable M. Carter: le soutien militaire et économique des extrémistes islamistes depuis plus de 30 ans, avec toutes les conséquences que l’on sait. On se demande dans quels buts véritables: peut-être pour une justification possible d’une intervention militaire directe de la part de Obama, ou même pour conforter son plus fidèle allié dans ses prétentions au Moyen Orient, construire le Grand Israël enfin ?

Toujours est-il que les prémisses d’une formidable mobilisation des Salafistes et autres Frères de la côte sont de plus en plus précises en vue de l’instauration d’une gouvernance qui leur est propre, et que l’on rencontre déjà en Angleterre, Norvège… Voiles, Charia, j’en passe, prélude à la ségrégation, au totalitarisme.

L’angélisme de nos gouvernants est confondant, quand ce n’est pas leur réelle volonté.

Merci à Pascal Nari, de l’AF.

 

Ce contenu a été publié dans Politique, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Le printemps arabe, qu'ils disent… MàJ

  1. LHDDT 佐罗 dit :

    Les islamiste – depuis des lustres, sont effectivement des pantins des US. Ce n’est que lorsqu’ils mordent la main qu’on considère tout-à-coup u’ils deviennent des insurgés Allah cause (pour les intérêts US) qu’on s’est donné; le meilleur exemple avec Oussama ben Laden, sachant que le reste de la famille est grande amie des US… que le Golf et l’Arabie Saoudite possèdent 7% des capitaux US 😉

    Quand même.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *