Bon Noël à tous

Merd’! V’là l’hiver et ses dur’tés,
V’là l’moment de n’pus s’mettre à poils :
V’là qu’ceuss’ qui tienn’nt la queue d’la poêle
Dans l’Midi vont s’carapater !

Paysage-de-neige

V’la l’temps ousque jusqu’en Hanovre
Et d’Gibraltar au cap Gris-Nez,
Les Borgeois, l’soir, vont plaind’ les Pauvres
Au coin du feu…après dîner !

Et v’là l’temps ousque dans la Presse,
Entre un ou deux lanc’ments d’putains,
On va r’découvrir la Détresse,
La Purée et les Purotains !

Les jornaux, mêm’ ceuss’ qu’a d’la guigne,
A côté d’artiqu’s festoyants
Vont êt’ pleins d’appels larmoyants,
Pleins d’sanglots… à trois sous la ligne !

===

Extraits de L’Hiver, in « Les Soliloques du Pauvre » , de Jehan Rictus

 

Ce contenu a été publié dans Politique, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *