Les Cassez, curieuse famille

Florence Cassez condamnée à 60 ans de réclusion a été libérée.

Fabius accueille Florence Cassez

Quel charme après 7 ans de prison!

Mêlée à des multiples enlèvements, viols, détention d’armes de guerres, tortures sur enfants, mais libérée par faute juridique, ???,  elle a eu les honneurs de la presse  et a été reçue par l’ahuri des couloirs alors que le retour de l’otage Yann Desjeux abattu en Algérie n’a que peu dérangé les foules, une obscure ministre déléguée des Français de l’étranger, Hélène Conway-Mouret ayant été envoyée raconter les pleurs de Normal 1er.

===

cassez-israel-vallarta.3Israël Vallarta et les Cassez qui ne se sont jamais rencontrés .

===

Témoignage d’un  kidnappeur mexicain, David Orozco Hernández, qui soutient que Florence Cassez partageait la direction des “Zodiacos” avec son compagnon Israel Vallarta :
“Florence Cassez nous a rejoint en 2004, et son influence pour imposer et isoler le chef, ou plutôt s’isoler avec lui, ont largement contribué à semer la discorde au sein de l’organisation… Ses fonctions dans la bande consistaient à planifier les rapts et à organiser le recouvrement des rançons… Israel et la Francesa tenaient beaucoup à garder le secret, vis-à-vis des autres membres du groupe, sur les cibles potentielles des enlèvements et la réalité des sommes obtenues des familles d’otages… Ils estimaient que ces informations stratégiques n’avaient pas lieu d’être partagées.” (Sources : La Jornada, El Universal, Radio Trece, El Porvenir, 12-13 mai 2008, Mexico.)

« Témoignage écrit de la dernière victime du gang « Los Zodiacos » :
(traduction du texte reproduit par tous les grands journaux mexicains)

“Mon nom est Cristina Rios Valladares. J’ai été victime d’une prise d’otage, aux cotés de mon époux Raul et de mon fils qui avait 11 ans. Depuis ce jour notre vie a totalement changée… Ma famille est détruite. Ce que mon fils et moi avons vécu, du 19 octobre 2005 au 9 décembre de la même année, est indescriptible : 52 jours de captivité pendant lesquelles je fus victime d’abus sexuels et, avec mon enfant, de torture psychologique…

“Depuis notre libération, ma famille et moi nous vivons à l’étranger. Nous ne pouvons pas revenir à cause de la peur, car le reste de la bande n’a pas été arrêté… Nous avons appris la nouvelle de la peine de prison que Florence Cassez méritait, cette femme dont j’avais écouté la voix à de maintes reprises pendant ma captivité… Une voix d’origine française qui bourdonne encore aujourd’hui dans mes oreilles. Une voix que mon fils reconnaît comme celle de la femme qui lui pris du sang pour l’envoyer à mon époux, avec une oreille qui lui ferait penser qu’elle appartenait à son fils.

“Maintenant j’apprends que Florence réclame justice et clame son innocence. Et moi j’entends dans ces cris la voix de la femme qui, jalouse et furieuse, hurlait sur Israel Vallarta, son petit ami et chef de la bande, que s’il recommençait à s’approcher de moi, elle se vengerait sur ma personne. Florence raconte “le calvaire” de la prison, mais elle voit sa famille dans le pénitencier, elle émet des appels téléphoniques, elle réalise des interviews pour la presse et elle ne craint pas chaque seconde pour sa vie.”

Il y a des dizaines de plaintes dans ce style. Tout le monde des bobos-gochos-cathos de bistrot s’en fout.

Qui au fait sont les Sébastien et Florence Cassez pour le gouvernement Français ?
Et pourquoi une telle réactivité des censeurs juifs autour de cette « connaissance » lilloise et élyséenne, que ce soit au temps de Napo les petits pieds que Rantanplan ? Que l’on se souvienne des Emilie LeLouch, Clothide Reis, Polanski, Strauss-Kahn, Gilesh Labit

La belle Florence tout à fait innocente.

===

Il faut écouter l’inimitable Christophe Bourseiller, de son vrai nom Christophe Gintzburger-Kinsbourg, présenter un membre imminent du peuple élu, Thomas Cluzel de France Culture. Ça vaut son peson d’or. Un beau prétendant à la caste des faux-culs.

Témoignage d’un autre kidnappeur mexicain, David Orozco Hernández, qui soutient que Florence Cassez partageait la direction des “Zodiacos” avec son compagnon Israel Vallarta :
“Florence Cassez nous a rejoint en 2004, et son influence pour imposer et isoler le chef, ou plutôt s’isoler avec lui, ont largement contribué à semer la discorde au sein de l’organisation… Ses fonctions dans la bande consistaient à planifier les rapts et à organiser le recouvrement des rançons… Israel et la Francesa tenaient beaucoup à garder le secret, vis-à-vis des autres membres du groupe, sur les cibles potentielles des enlèvements et la réalité des sommes obtenues des familles d’otages… Ils estimaient que ces informations stratégiques n’avaient pas lieu d’être partagées.”

(Sources : La Jornada, El Universal, Radio Trece, El Porvenir, 12-13 mai 2008, Mexico.)

Une mise au point de Chauprade il y a quelques mois, à lire ici.

Une affaire qui tombe à pic, mais une affaire qui a des relents nauséabonds.

Merci à Propagande info

Ce contenu a été publié dans Politique, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

5 réponses à Les Cassez, curieuse famille

  1. Carine dit :

    Oui, alors que nous lui laissions le bénéfice du doute, il me semble que les choses se précisent…

  2. Chris dit :

    Ton lien Chauprade ne marche pas …par contre celui de Propagande merveilleusement bien …et il n’est pas exagéré du tout …cette ppunaise a déjà une biographie sur Wiky qui cite noms ( et religion ) et délits sans problème …je vais faire une capture d’ écran pour voir s’ils la modifient …

  3. hoplite dit :

    mouais, rien que l’accueil de ce cafard de Fabius la rend plus que suspecte. de la meme veine que cette salope d’élue verte parisienne impliquée dans une maffia juive de narcotrafiquants…avec le peuple élu, tout est différent.

  4. LHDDT 佐罗 dit :

    Israël Vallarta.. déjà, c’est assez prometteur et me fait songer au MOSSAD, mais comme je suis conspirationiste – ça compte pas 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *