Manif LGBT, ou la haine au rendez-vous

LGBT, Le Grand Bide des Tarlouzes.

On passera sur l’anti-religion bien ciblée, c’est d’une telle nullité, par contre, il est bon de s’apercevoir qu’on ne se pressait pas beaucoup place de la Bastille et ailleurs.

A peine 120 000 bobos-gochos-troskos-catho de bistrot sont venus hurler, non pas l’amour du genre humain, mais la dénaturation du mariage sous toutes ses formes. Malgré un ratissage chez les loges maçonniques, les syndicats et les communistes, qui ont entonné, assez mal, comme d’habitude,  l’Internationale, c’est le flop complet, un bide, mais surtout, un bon coup de pied aux fesses du locataire élyséen et sa bande auto-satisfaite d’incapables arrogants.

lepovreAllons, allons, il a encore sa connaissance !

Ce contenu a été publié dans Politique, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *