Anagké Sténaï

Il faut s’arrêter, affirmait le vieil Aristote.

On peut ratiociner à volonté sur le départ de Benoît XVI, sur tous les tons, du plus humble au plus dégueulasse, du plus réfléchi au plus vide, on peut émettre des doutes quant à son utilité à Rome, voire au sein de l’Eglise, il n’empêche que sa renonciation, paraît-il datant de quelques mois, tombe à pic pour certains, plongé qu’il était au coeur de tant de batailles autant politiques que sociales qu’il indisposait pas mal de monde. Vatican II a eu raison de lui et ses inventeurs n’ont de cesse de vouloir placer un vrai successeur de St Pierre à leur propre convenance.

Qui donc alors sera le deux  soixante sixième souverain pontife ? Nul ne le sait. Encore que. déjà, quelques noms commencent à poindre. Les deux autres religions monothéistes doivent très probablement se concerter jour et nuit et tenter de peser sur les diverses intentions.

De Pierre Cormary, une belle réflexion décrite sur le blog Causeur.

« Au-delà des clichés et des réactions convenues qui n’ont pas manqué depuis l’annonce, hier matin, de la démission de Benoît XVI par lui-même, ce qui frappe surtout est la fascination de plus en plus transparente des media, et sans doute d’une partie grandissante de l’opinion, y compris la plus bouffe-chrétien, pour le pape et le dispositif papal… »

La suite sur le blog Causeur

 

Ce contenu a été publié dans Politique, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

4 réponses à Anagké Sténaï

  1. orfeenix dit :

    C’ est un point de vue qui sort de l’ ordinaire mais apparemment personne ne connaît les véritables raisons de ce départ précipité , je n’ ai lu que des articles baignant dans l’ hypothèse et l’ affectif..

    • orfeenix dit :

      Je ne dis pas ça pour vous, bien sûr!

    • blh dit :

      Une certaine Charlotte des Georges qui causait dans le poste chez RTL le matin, ne devrait plus tenir de chronique d’actualité, suite au ramassis d’insanités et d’injures envers le Pape; Stéphane Bern l’a viré. Une vidéo qui lui était réservée a été supprimée d’office.
      Laurent Geraa lui aussi y est allé de ses convictions – encore un mot qui commence mal.
      à suivre…

  2. Carine dit :

    Ivane a fait un très beau billet sur la démission du Pape.
    En résumé, quelles que soient ses raisons, très probablement légitimes car on ne prend pas cette décision à la légère, objectivement il ramène la fonction à celle d’un PDG qui peut démissionner ou que l’on peut démissionner. Cela ne rendra pas service aux successeurs car tous les ennemis se mettront en quatre pour épuiser le Pape et le mener à la démission.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *