Gazon et retro-pédalage

Pour faire suite aux volontés du gai-gay-Delanoé

Lu sur ce site:

« Chers amis !
Voici une histoire vraie, à dormir debout!
12 janvier 2013
Le pôle sécurité signe un papier au nom de lamanifpourtous  dans lequel il s’engage à protéger les pelouses du Champs de Mars. En effet, suite à un précédent dramatique, la Mairie de Parie fait retirer la veille des manifestations les grillages de protection des pelouses, à charge aux organisateurs de mettre des rubalises de démarcation.
L’état de la pelouse est constaté officiellement par huissier.
13 janvier 2013
Les premiers manifestants arrivant sur le Champs contournent bien les pelouses, mais ensuite la foule nombreuse finit par occuper toutes les surfaces disponibles.
14 janvier 2013
Le même huissier vient constater l’état de la pelous, et l’organisateur voit avec effroi sur le devant, au pied de l’ancienne scène, des traces profonces de pneus ayant visiblement pâtiné. Il peste interieurement contre l’équipe de démontage de la scène…
Le Maire de Paris lance sa fameuse facture de 100 000 € dans la presse. Sauf que, après vérification, en recoupant les écarts de pneus, l’huissier est obligé de reconnaitre.. que ceux sont les véhicules de la Voierie de Paris qui ont fait ces traces. Avec , pour corroborer cette halluciante explication, une plainte déposée par un manifestant, revenu à 23h le soir de la manif pour chercher ses clés perdues, et témoin de la scène de massacre de la pelouse. Ce monsieur, que nous remercions, a eu l’idée géniale d’aller déposer plainte au commissariat d’arrondissement !!!
Etrangement, la communication fracassante de la Mairie de Paris s’est éteinte … et vous êtes en droit, pour ceux qui avaient envoyé un chèque de participation à la rénovation de la pelouse, de demander à être remboursés; et pour les autres, de demander des excuses publiques pour diffamation à Monsieur Delanoe. »

Ce contenu a été publié dans Politique, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *