Gazer n'est pas jouer

Addendum aux tremblements de terre.

A plusieurs reprises, dans la presse écrite ou parlée, ainsi qu’à l’Assemblée Nationale, certains, et non des moindres, dénoncent assez précisément la réaction des forces de l’ordre totalement disproportionnée face à des familles, femmes et enfants surtout, qui ont subi à plusieurs reprises des jets de gaz lacrymogène particulièrement puissant.

Mais il est serait, paraît-il, déplacé sinon incongru de parler de  » Gazage », afin d’éviter l’amalgame classique que tout le monde devine: fi des points Godwin.

Donc, a fortiori, il ne serait pas gentil du tout de renommer notre talentueux ministre de l’intérieur en » ministre du gazage », ainsi que l’a suggéré le député M. Daniel Fasquelle

Cependant, lorsque des syndicalistes se font entendre à l’aide de  fumigènes, pétards, pneus brûlés, fumée noire, personne ne bouge et les lacrymo restent dans la musette. De même, lorsqu’il s’agit de faire comprendre à certaines demoiselles qu’ils n’est pas bon de se promener quasiment à poil, la aussi, pas de lacrymo.

Mais bon, chacun sait que les enfants sont des factieux en puissance, surtout ceux qui réclament un papa et une maman.

Curieusement, sur Médiapart, site de M. Plenel, un article concernant ces prétendus gazages, signé Philippe Alain le 13/01,  a bien pour titre en gras :

La police gaze des enfants et saccage un camp de roms

Je ne pense pas qu’il n’y ait jamais eu de remontages de bretelles chez les rédacteurs.

Une explication par dessins des débordements en question détaillée par le député

Lionel Tardy.

Ce contenu a été publié dans Politique, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

14 réponses à Gazer n'est pas jouer

  1. orfeenix dit :

    Tu mets le doigt dessus, la milice légale a une morale: lorsque j’ ai participé à la tentative échouée d’ investir Saint Germain l’ Auxerrois , les forces de l’ordre m’ ont semblé incroyablement amènes et ont observé pacifiquement cette guéguerre de religion qui ne les concernait pas. Les forces du désordre de ce dimanche se sentaient investies d’ une croisade contre les criminels homophobes, il faut dire qu’ il est loin le temps où le gendarme guignolesque prenait l’ apéro avec ses administrés en disant » c’ est pas un pastis de pédé ».Ce qui me console c’ est qu’ eux aussi perdent des points quand ils roulent à 52 km heures dans Paris. Vive l’ état policier.

    • blh dit :

      Un constat à méditer: lorsque c’est la France réelle qui manifeste soit un profond mécontentement, la loi Taubira par exemple, soit une préférence sinon un attachement certain envers une personnalité forte, Jeanne d’arc entre autres, les forces de l’ordre sont souvent déchainées. Et les pires ne sont pas les CRS, mais les gardes mobiles. Par contre, lorsque quelques syndicalistes usent de leur habituelle rhétorique des pneus brulés, fumigènes et autres pétards, personne ne bronche, les lacrymo restent dans la musette. On ne discutera même pas de nos cousins sub-sahariens.

    • blh dit :

      On a retrouver 3 terroristes qui envoient des boulons sur les forces de l’ordre; une belle preuve à montrer à tes élèves pour leur expliquer le droit chemin.

    • blh dit :

      Le 17 Avril 2012, j’y étais pour accompagner un vieux copain de combat en sa dernière demeure.

  2. Carine dit :

    Rigolo le récit de Lionel Tardy ^^
    On n’a pas vraiment vécu la même chose mais bon.
    C’était tout ouvert alors ?
    mais pourquoi on n’y est pas tous allés plus tôt dans ce cas ?

    • Carine dit :

      Et pourquoi les forces de l’ordre empêchaient de passer, s’il y avait déjà autant de monde en bas ?
      Mais c’est vrai que les flics étaient en sandwich, en bas. C’est ça que j’ai apprécié 🙂
      Et rien du tout de cassé, bien évidemment…

      • blh dit :

        A l’évidence, on peut voir les disconvenues exercées par un collectif qui n’a pas de réelles envies ni d’unité de pensées. Un chef, un seul suffit dans ces occasions. A la lecture de quantités de sites, journaux et leurs commentaires, il apparaît que la plupart aspirait à des directives précises.

  3. blh dit :

    Un peu de sourire:
    ici et

  4. LHDDT 佐罗 dit :

     » lycée privé catholique sous contrat de mariage avec la merde »

    Mon fils a été dans un (me même) Paris IV et il n’y avait que – pas 10, pas 20 mais 50% d’allogènes.

  5. LHDDT 佐罗 dit :

    Je sors de la couette – ça ira mieux :

    » lycée privé catholique sous contrat de mariage avec la merde »

    Mon fils a été dans un bahut idem, Paris IV et il n’y avait que – pas 10, pas 20 mais 50% d’allogènes.

  6. LHDDT 佐罗 dit :

    Message générale, mais à Orfee seulement :

    Tu sais que ton petit avatar pointe vers gravatars.com et non pas vers http://galaterato.blogspot.fr/
    c’est dommage – quand on click, on a droit à ton gros plan mais le badaud est infoutu d’aller déguster tes lignes bûlantes sur galaterato 😉

    Je pense qu’il faut aller sur gravatar et changer

    « Use your last WordPress.com Avatar (if you had one) »

    pour pointer vers ton avatar déclaré dans /tableau de bord/profile

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *