Vers une 3ème guerre mondiale ?

Les UsRaël et la France se préparent à attaquer la Syrie.

Sous couvert d’affirmations péremptoires d’utilisation d’armes chimiques par Bachar el Assad, ces deux-là jouent les gros bras vengeurs de la Démocratie sans aucune preuve tangible de ce qu’ils annoncent. On nous avait déjà fait le coup avec les AMD sous l’imbécile Bush de triste mémoire.

Il faut avant tout écouter cette vidéo ci-dessous.

Selon le Parisien, la Syrie s’apprête à riposter à tout moment :

 » Les puissances occidentales sont toujours sur le pied de guerre. Malgré les réticences de plusieurs de leurs alliés dont la Grande-Bretagne, Les Etats-Unis et la France affichent leur détermination à agir en Syriedevant l’accumulation des preuves sur la responsabilité du régime dans l’attaque aux armes chimiques du 21 août.

 Face à l’impasse à l’ONU, Washington a dit pouvoir compter sur des alliés comme la France, la Ligue arabe et l’Australie. A Paris, on estime que le refus de Londres d’intervenir en Syrie ne change pas la position de la France, «proche alliée et amie» des Etats-Unis, qui souhaite une action «proportionnée et ferme» contre le régime de Damas, selon François Hollande, malgré une défiance de l’opinion publique selon notre un sondage exclusif qui révèle que 64% des Français sont défavorables à une participation à une éventuelle action militaire… »

Selon Moscou, via Ria Novosti  » La menace américaine d’user de la force contre la Syrie est inadmissible, et toute action militaire unilatérale, même limitée, sans l’aval du Conseil de sécurité de l’Onu est tout aussi inacceptable, a indiqué samedi le porte-parole de la diplomatie russe Alexandre Loukachevitch.

« Toute action militaire unilatérale, aussi +limitée+ qu’elle soit, sans l’aval du Conseil de sécurité de l’Onu serait une violation flagrante du droit international, compromettrait les perspectives de règlement politico-diplomatique du conflit en Syrie, ne manquerait pas de relancer la confrontation et de faire de nouvelles victimes. On ne doit pas admettre un tel scénario », lit-on dans le commentaire du diplomate publié sur le site du ministère russe des Affaires étrangères.

Le président américain Barack Obama a déclaré vendredi qu’il n’avait pas encore pris de « décision définitive » sur la Syrie, mais qu’il réfléchissait à une action militaire « limitée » contre le régime syrien, affirmant que l’attaque chimique près de Damas était un défi au monde et menaçait aussi la sécurité nationale des Etats-Unis.

Face à « l’impuissance » du Conseil de sécurité de l’Onu », la Maison-Blanche a laissé entendre que le président Obama pourrait décider d’une action unilatérale américaine. Une telle action reste envisageable, bien que le secrétaire américain à la Défense Chuck Hagel a affirmé que Washington recherchait toujours une « coalition internationale » qui agisse de concert pour attaquer le régime syrien, ce dernier ayant promis de se défendre « contre toute agression ». « 

===

Et l’on ne parle pas de la Chine qui a toujours opposé son veto quant à une intervention militaire en Syrie. Si l’on se rappelle qu’elle détient l’essentiel de la dette Us en bons du trésor, il est probable qu’elle le fasse sentir.

Si, malgré toutes ces pressions, un conflit viendrait à éclater, nul doute que les ripostes seraient à prévoir, la théorie des dominos serait alors pleinement justifiée.

De plus, le climat en France deviendrait impossible, quoique les Normal 1er, Ayraut, Fabius, Valls et consorts ne demandent que ça, une rapide islamisation de notre pays.

Français, vous avez voté pour qui ? La Charia est là, qui avance durablement.

===

Voici quelques mois, déjà, on évoquait cette possibilité de guerre:

« Une troisième guerre mondiale ?

Il est arrivé bien souvent dans L’Histoire que, lorsque les chefs d’Etat n’arrivent plus à dominer la situation, quand « ils ne savent plus quoi faire », ils ont tendance à provoquer une guerre. C’est particulièrement vrai lorsque les difficultés auxquelles ils se heurtent sont d’ordre économique et financier, notamment quand un important chômage ne peut être éradiqué…

Dès lors, il n’est pas étonnant que l’on n’hésite plus, dans certains milieux, à commencer à parler à mots couverts de la possibilité d’une troisième guerre mondiale…

Deux foyers pourraient servir de détonateur à une telle conflagration : l’Iran et les alentours de la Chine… »

Lire la suite ici.

 

Ce contenu a été publié dans Politique, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *