Où le totalitarisme prend forme

Nulle contestation au nom de convictions

religieuse ou politique est interdit

Le chef-d’oeuvre du Franc-Maçon Peillon, via le journal des coiffeurs:

« … Le document comprend 15 articles. Il rappelle que « la Nation confie à l’école la mission de faire partager aux élèves les valeurs de la République ». L’article 1 stipule que « la France est une République indivisible, laïque, démocratique et sociale ». L’article 7 précise : « la laïcité assure aux élèves l’accès à une culture commune et partagée »… »

La suite.

et ici.

===

Sur ce modèle de Frère ∴

« Vincent Peillon, ministre de l’Education nationale, est né dans une famille de communistes purs et durs : il est le fils d’un cadre du parti communiste et dirigeant de la banque soviétique en France (Eurobank), le neveu d’Etienne Baulieu (né Blum), militant communiste, père de la pilule abortive et président de l’Académie des sciences en 2003-2004. Vincent Peillon dit avoir été très marqué par sa grand-mère maternelle « juive et républicaine, avec la passion de la France » (« La Croix », 6 mars 2009), mais surtout fervente militante féministe. Il milite dans sa jeunesse aux Comités communistes pour l’autogestion, et fait son entrée au PS dans les années 1990, d’abord auprès de Lionel Jospin, alors ministre de l’Education nationale, puis du président de l’Assemblée nationale, Henri Emmanuelli, dont il fut la plume. Il a épousé en secondes noces Nathalie Bensahel, ancien chef adjoint du service économique de « Libération ». Agrégé de philosophie, il enseigne jusqu’en 1997, date à laquelle il est élu député. Non réélu en 2002, il est détaché pendant 2 ans comme directeur de recherches au CNRS. »

===

Quoi que l’on puisse penser de la chrétienté, surtout maintenant, on reconnaît dans stycles prétentions des loges maçonniques de tout bord, la haine principale des catholiques. Détacher l’enfant de toute influence de sa famille, de sa protection, de son amour, revient à en faire un objet interchangeable, malléable à souhait, une chose juste bonne à mettre sur le marché, comme des vulgaires patates.

Jamais, au cours de nos 5 républiques, nous avons eu un tel gouvernement et son chef aussi nuls, aussi vindicatifs, aussi désastreux que celui en cours.

Le Styx, un des fleuves des Enfers, coule à flots.

Ce contenu a été publié dans Politique, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Où le totalitarisme prend forme

  1. Chris dit :

    Quel épouvantable nid de SCORPIONS !!!!
    Tout pour plaire , cette ordure : youpe fils de youpes et de fémisnistes youpes, communiste défoncé, faux cul qui ferait mieux d’ utiliser son vrai nom et de ne pas planquer sa juivitude dégoulinante derrière le pseudo Peillon..et , maintenant , autorisé par le marrane Hollande à faire péter sa p’ tite gueule de capo complexé !!!
    Le mot  » laicité  » dans la gueule ordurière des juifs !!!…le comble !!!!!!!!!!!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *