NSA vs ISRAËL

 

« La NSA ne dit pas que le Mossad a mené l’attaque mais semble, néanmoins, considérer comme nécessaire le besoin de mentionner l’existence d’un doute raisonnable à l’encontre de l’Etat juif. » (« Le Monde » du 25/10/2013).

 

Du site Polemia, en lien à droite, cet étourdissant dommage collatéral. :o)

 

Parcourant la presse anglo-saxonne, nous sommes tombés sur cette manchette du « Daily Mail on line » qui livre une révélation apparemment inédite, mais reprise, selon le média britannique, de notre quotidien « Le Monde ». Nous en reproduisons ci-après les phrases chocs en y apportant néanmoins toutes nos réserves d’authenticité indispensables pour de telles affirmations.

Mail on line

 « Etait-ce Israël qui était derrière les millions de piratages des téléphones français et non pas les Etats-Unis ?

 

Révélation d’un extraordinaire rebondissement dans la saga de l’espionnage

 

  • • des agents auraient intercepté 70 millions d’appels téléphoniques et de textos par mois ;

 

  • • la France avait d’abord accusé les Etats-Unis ;

 

  • • dans un premier temps, les Etats-Unis ont été soupçonnés d’avoir piraté en 2012 le téléphone de Nicolas Sarkozy ;

 

  • • les américains soutenaient qu’ils n’avaient jamais été derrière le piratage en France

 

  • • (…)

 

  • On prétend aujourd’hui [25 octobre 2013] que c’est Israël et non l’Amérique qui était derrière le piratage des millions de téléphone.

 

  • Jusqu’à aujourd’hui, les Français ont accusé les Etats-Unis, allant jusqu’à convoquer l’ambassadeur de ce pays à Paris pour qu’il fournisse une explication.

 

  • Mais le journal « Le Monde » apporte la preuve que c’était en réalité des agents israéliens qui se livraient à ces écoutes. » (Mail online – 25 October 2013.Voir lien en fin d’article)

 

La référence au « Monde » nous commandait de retrouver l’article sur lequel le « Daily Mail » s’est appuyé : nos lecteurs en prendront connaissance et constateront que notre quotidien s’engage moins fermement que son confrère d’outre-manche
Polémia

 


 

La suite ici.

===

Encore et toujours, ce peuple élu, ce » peuple d’élite, sûr de lui-même et dominateur » . Dont l’immixtion dans quantité de pays n’est plus à vérifier.

Il est fort curieux que notre gazeur de ministre n’ait pas eu d’oreilles assez fines pour dénoncer ces piratages.

 

Ce contenu a été publié dans Politique, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

3 réponses à NSA vs ISRAËL

  1. coulon dit :

    Des écoutes du Mossad via la NSA à l’ emploi du polonium sur Arafat, le raccourci peut paraître osé mais si peu en définitive à y réflèchir…

  2. valdorf44 dit :

    Des écoutes du Mossad via la NSA à l’ emploi du polonium sur Arafat, le raccourci peut paraître osé mais si peu en définitive à y réflèchir…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *