Addenda de "Internet sous la botte",du 04/12

Les industriels et le Medef vent debout contre
la surveillance renforcée du Net

« Le Conseil national du numérique juge une modification de la loi, permettant d’élargir l’accès aux données détenues par les fournisseurs d’accès Internet et les hébergeurs, « inopportune ». Le Medef évoque une « grave atteinte à la confiance ». L’entourage de Fleur Pellerin, la ministre du numérique, promet « une loi » sur les libertés en 2014… »

Source.

===

 balance de la justiceIl me semblait pourtant que nous vivions sous le principe très largement évoqué par Montesquieu voila près de 4 siècles, la séparation des pouvoirs. Si donc, le Judiciaire passe à la trappe – sans oublier que ce pouvoir est souvent très ciblé en faveur de certains groupes sociaux et(ou) ethnies –  quel nom doit-on donner à notre régime politique actuel où le fait du prince est devenu le mode de gouvernance pourtant journellement conspué ?

Toujours la même constatation, la république gouverne mal, mais se défend bien, en jugeant dangereuse l’Internet, dernier refuge de la liberté d’expression.

 

Ce contenu a été publié dans Politique, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

5 réponses à Addenda de "Internet sous la botte",du 04/12

  1. Chris dit :

    Qu’ à cela ne tienne…on la fera autrement , la liberté d’ expression …on serait pas les premiers !!!

  2. josette dit :

    j’ai du mal à croire que le pouvoir se mette a limiter le droit d’expression sur la toile , et pas pour des raisons de respect de la pensée ou des libertés .
    Laisser dire les « malfaisants et autres nauséabonds  » que nous sommes (selon le nouveau dictionnaire socialiste ) permet de les surveiller . Internet et notre adresse IP sont des moyens surs de nous situer géographiquement et de nous repérer .
    plus tard quand nous serons vraiment en sous nombre électoral face a tous ceux qui ont a gagner de ce pouvoir déjantè , nous pourrons être muselés …mais pour l’instant il faut que ces gens qui grenouillent au gouvernement soient très prudents , nous les citoyens ordinaires pouvons encore voter et faire une majorité contre eux .
    pour continuer mes méchancetés, je dirais bien que j’approuve tout à fait l’analyse du phénomène Mandela de votre précédent billet .
    l’avenir de l’Afrique du sud nous montrera l’impact réel de la mission politique e ce monsieur .Avant c’était un pays riche et aujourd’hui ils sont dans la merde , mais dans la merde tous ensemble ,c’est bien le seul progrès !
    je vous salue amicalement

    • blh dit :

      Désolé de ma réponse tardive, ayant eu quelques soucis sur le blog.
      Bien sur, il existe des circuits sécurisés avec lesquels il est possible de passer inaperçus, mais dans quelle mesure sont-ils fiables ? Une bonne chose déjà est dé publier son site sous Word Press, mais à l’étranger, car les lois de ces pays ne sont pas toujours identiques aux nôtres.
      Je ne crois pas beaucoup à un tel changement de majorité, même aux régionales ou cantonales. Le système est bien verrouillé et il n’y a que deux clés pour y entrer: la méthode écossaise, la douceur… et la méthode Stalonne,la force.
      Quant à l’AFS, je ne pense pas que les sieurs De Beers, Rothschild, Oppenheimer… ou les sociétés Alrosa, Rio Tinto…se creusent la tête après la mort de leur, disons, protecteur.

  3. LHDDT 佐罗 dit :

    Les plus audacieux d’entre-nous utilisent le web depuis – disons 20 ans (Compuserve, les forums NNTP ..) mais il n’y a guère que 10 que la masse utilise internet. Les techniques Web mais aussi la censure, n’en sont qu’à leur débuts.
    Il y a deux façons de censurer le web :
    punir les détenteurs d’@IP mais aussi : retenir l’information à la source en retirant telle adresse iranienne du DNS.
    On subit déjà une censure monumentale : avant la déferlante du web, nombre d’entre nous utilisaient les NEWs (« Usenet », « forums découpés en milliers de centre d’intérêt, découpés en langues, pays. et autre « Dejavu » accessibles avec « Forté Agent » par exemple. Pour se faire, on utilisait le nntp://neuf.fr par exemple) http://en.wikipedia.org/wiki/Network_News_Transfer_Protocol) – mais pour éviter les transferts, le piratage des films et autres mp3, les FAIs ont déjà été interdit de fournir les NNTP – il y a plus de dix ans de ça. Ainsi, ces milliers de forums sont inaccessibles de nos jours; ils se résument maintenant à quelques news filtrées (nntp://yahoo : http://dir.yahoo.com/business_and_economy/business_to_business/communications_and_networking/internet_and_world_wide_web/usenet_servers/ – Les News/Usenet ont tellement été censurée.. disparues que le conceot même de Usenet/news a été déplacé vers « News », c’est à dire les « nouvelles », telles que nous les proposent Google, Yahoo.. quand on clique sur /politique/hollande .. ce qui n’a rien à voir bien sur).

    Ainsi, les trentenaires ne savent même pas qu’il a existé une plateforme mondiale « classé par thèmes » !

    Nous ne sommes qu’au tout début de la censure, comme nous sommes aux tout début de l’informatique, entre nous soit dit.

    • blh dit :

      Bien sur, il ne s’agit pas de sombrer dans une paranoïa pure et dure, style les films de Bruce Willis et autres Brad Pitt; cependant, les moyens de détections deviennent de plus en plus techniques et, surtout, la justice sera quasiment inopérante: un simple coup de fil et hop, poubelle, le blog.
      D’ici à ce que l’on ressorte les C9 voire, les EE8…On trouvera bien un monzami ou un centrafricain pour tendre les lignes :o)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *