Rantanplan face à son destin

Les eaux grouillantes du Styx bouillonnent sous ses pieds.

 

Peut-être fait-il appel à Sœur Anne pour qu’elle descende mezza voce, illico presto serait mieux, la fameuse courbe du chômage afin de la redresser selon ses promesses d’antan ?

Peut-être bat-il sa coulpe, sans voix ni battements d’ailes auxquels Il nous a tant et tant habitué, d’avoir failli dans sa volonté de réunir les Français autour de ses vastes projets de gouvernance ?

Peut-être songe-t-il à ces enfers éternels qui engloutissent tous les malfaisants-incapables, et réciproquement, piétinant férocement son pays avec une haine n’égalant que son autisme perpétuel ?

Peut-être tout simplement se voit-il dans ce miroir improvisé comme une ombre, un reflet, parfaites illusions de la réalité ?

 

Le ravi de la crêche, ou Rantanplan.

A moins qu’il ne discerne, parmi les effluves qui se dégagent ici et là, le cri du cœur de 90 % des Français ?

Qui lo sa…

 

Ce contenu a été publié dans Politique, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

3 réponses à Rantanplan face à son destin

  1. carine005 dit :

    Très belle année 2014, cher blh !
    Santé et bonheur !

  2. LHDDT 佐罗 dit :

    « En face de nous, il y avait un précipice – et je peux bien dire maintenant, que nous avons fait un grand pas »

  3. Chris dit :

    Peut etre est il en train d’ évaluer par quelle bouche d’ égout il pourra bien s’ enfuir le jour où on va venir lui faire la peau !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *