La Turquie en Europe ? Ça avance.

Quatre Turcs inculpés pour viols en réunion, barbarie et racisme.

 

Il est des faits divers de portée générale. Celui-là en est un ; non par son atrocité car notre vie quotidienne en est hélas nourrie, mais par sa signification. Il s’est déroulé le 30 mars, peu après minuit, dans un parc d’Évry, le chef-lieu de la circonscription du premier ministre Manuel Valls. Comme cela s’est passé durant la nuit qui précédait le second tour des élections municipales, cette affaire n’a pas eu le retentissement mérité. Elle le devrait pourtant.

La suite ici:

Ce contenu a été publié dans Politique, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

13 réponses à La Turquie en Europe ? Ça avance.

  1. carine005 dit :

    C’est un cas horrible, comme il en existe des centaines en France et des milliers en Europe.
    Tu as lu les commentaires ?
    Les gens en ont vraiment marre.

    • Djefbernier dit :

      J’ai lu les commentaires (une page sinon gare aux boutons)et j’ai particulièrement apprécié la mention non vérifié qui s’applique à tous. Cette affaire je le souhaite fera tâche sur le CV du « merde Evry »

      • Jacot dit :

        Bonjour,
        Puisses-tu avoir raison DjefBonjour,
        Puisses-tu avoir raison Djefbernier… Il ne faut pas oublier que la violence est une forme de gouvernement : gouverner par la terreur nous fait accepter tout et n’importe quoi pour être protégés de ce que les autorités ont sciemment laissé se perpétrer…
        Mais, vu les réactions après la tragédie du déraillement volontaire d’un train à Brétigny, que veux-tu que le simple viol d’une souchienne fasse aux bons Français qui sont capables de voter en grande majorité pour les bâtards de l’UMPS et consorts…
        A quand notre Aube dorée pour nettoyer tout ça !
        Amitiés révoltées à tous !

        • blh dit :

          Il me semble que leurs chefs sont sous les vérrous.
          Évidemment, quand on crie : « La Grèce aux Grecs », c’est pas très bien vu de l’oligarchie italienne via l’EU.

        • Djefbernier dit :

          Oui bonjour, ce me semble que la description du fait divers ne laisse planer aucun doute, ce n’était pas un simple viol comme il s’en commet par ailleurs beaucoup !! Non non non, c’était beaucoup plus que çà, la liste est longue de ce que c’est bien plus que simplement un viol. Des mineurs, des habitués du dépouillage, un récidiviste, une réunion de talents peut-on le dire ? Rebondir sur nos chances d’entrer en guerre contre des minots ? Sûr que c’est pas gagné, j’ai lu castration chimique,… je prétends dire que la castration au casse-noix aura plus de chances d’évoquer quelque chose aux volontaires, que la festive et banale chimie… un beau jour, ou peut-être plus certainement une nuit les beaux quartiers seront touchés.

  2. blh dit :

    Je ne pense pas qu’on en parle trop, un mot ici ou là, c’est tout, faut pas faire de polémiques…

  3. Paul-Emic dit :

    ce dont on est sûr, c’est que les jeunes délinquants ne perdront pas leur jeunesse dans les prisons contrairement à ce que croit bon d’évoquer François d’Orcival.
    Ils auront encore l’occasion d’en violer plusieurs avant de tomber peut-être sur une batte de base ball.

  4. Paul-Emic dit :

    Je connais la gare d’Evry, c’est un vrai coupe gorge et je ne m’y suis jamais aventuré de gaité de coeur pourtant physiquement j’en impose plutôt.

  5. LHDDT 佐罗 dit :

    Boff !
    Tu oublies que ces gars avaient été malheureux petits.

  6. A vomir ! A quand le retour en force de l’Oeuvre Française !??

  7. ne peut -on couper le service trois pièces de ces connards , il ne resservira plus et ajoutons une lobotomie pour que l’envie ne soit plus là .
    ras le bol !
    autre proposition les enfermer tous, dix ans, puis sortir tous nos violeurs les coller sur une île avec Christiane qui fait tant pour eux …peut être que comme nous, elle en aura plein le ….de ces petits mignons et saura ce que vivent les victimes .
    on est où là?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *