L'impérialisme des USA

Du 30/04/2014 – 08H00 Moscou (Breizh-info.com)

 

Les Etats-Unis entendent bien profiter du conflit entre Russie et Ukraine pour reprendre encore un peu plus la main sur une Union Européenne qui semble avoir perdu toute indépendance vis à vis de Washington.
Ainsi, selon l’agence de presse russe Ria Novosti, les USA ont bloqué plusieurs lancements de satellites européens dotés d’équipements américains par le lanceur russe Proton d, écrit lundi le quotidien russe Moskovski Komsomolets.
D’après Peter de Selding, les sanctions concernent, entre autres, le satellite de télécommunications Astra 2G de la société luxembourgeoise SES, dont le lancement était prévu en juin depuis le cosmodrome de Baïkonour sur la fusée porteuse Proton M. Le lancement du satellite Inmarsat 5 F2 a également été annulé. Le satellite turc Turksat 4B, qui devait sortir en orbite cet été, a aussi été victime des sanctions.
Ces mesures frappent les compagnies qui avaient l’intention de lancer leurs vaisseaux conformément au contrat avec la compagnie russo-US International Launch Services (appartenant au Centre spatial Khrounitchev), ainsi que des vaisseaux lancés à titre de charge utile associée sur les fusées Soyouz et Dniepr.

Lancement d'une fusée russe

Elles viennent s’ajouter à la série de mesures prises par l’Union Européenne et les Etats-Unis afin de « sanctionner » la Russie pour sa politique en Ukraine. Des sanctions qui semblent ne pas inquiéter outre mesure la Russie, qui a immédiatement annoncé des « réponses à venir » à ces sanctions.

« Que cherchent les responsables européens ? Une explosion du vote nationaliste lors des élections à venir ? On nous avait promis une construction européenne, et au lieu de cela, nous sommes devenus des simples valets des Etats-Unis là où il faudrait être allié avec la Russie »  s’exclame Michel, un journaliste français indépendant. « Cette subordination aux américains, qui avait pourtant été freinée par De Gaulle, perdure car on explique à qui veut l’entendre qu’ils ont été nos libérateurs il y a 70 ans. Mais c’est terminé non ? Et entre nous, si on faisait la liste des êtres humains sur l’ensemble des continents assassinés par les gouvernements américains successifs , des Indiens d’Amérique à la guerre en Irak ou en Serbie, on se rendrait compte que nous avons simplement affaire au plus grand pays criminel de l’histoire de l’humanité moderne . Il est temps de tourner la page et que l’Europe se tourne vers la Russie, qui est une partie d’elle » conclut-il, sans détours.

Cette analyse journalistique est en effet très éloignée du traitement à sens unique, simpliste  et réducteur  que réservent les grands médias français au le conflit Ukraine-Russie et à ses conséquences :  d’un côté les gentils Ukrainiens et leurs alliés Européens et Américains et de l’autre les méchants séparatistes Russes. Une vision géopolitique « noyée dans l’océan inépuisable des bons sentiments et en même temps instrumentalisée par des intérêts » ( Pascal Gauchon, Conflits, avril-mai-juin 2014). On ne saurait mieux dire.

 

La volonté des USA de  gouverner le monde par tous les moyens ne fait plus aucun, si besoin était de le confirmer, par exemple ici :

Du blog  » La tribune « 

Un tribunal américain a interdit à une société conjointe formée par Lockheed Martin et Boeing, United Launch Alliance (ULA), d’acheter des moteurs russes utilisés sur un de leurs lanceurs car cela violerait les sanctions américaines contre des responsables russes. Cette décision a été rendue tard mercredi à la suite d’une action entreprise lundi par la société SpaceX contre l’armée de l’Air américaine pour avoir attribué en bloc des contrats de lancements de satellites de plusieurs milliards de dollars exclusivement à ULA, détenue à parts égales par Lockheed Martin et Boeing, sans aucune concurrence.

Ce processus « revient à empêcher des sociétés comme SpaceX d’être en lice pour l’octroi de lancements de satellites destinés à la sécurité nationale », avait fait valoir le PDG de SpaceX, Elon Musk. SpaceX critiquait aussi ULA pour utiliser un moteur russe dans l’un de ses deux lanceurs, Atlas 5, ce qui pourrait constituer une violation des sanctions de Washington contre Moscou pour son rôle dans la crise en Ukraine.

Rogozine dans la ligne de mire de SpaceX

Elon Musk estime que le contrat attribué à ULA pourrait bénéficier à Dmitri Rogozine, le Premier ministre russe adjoint, qui est à la tête de l’industrie militaire du pays et figure sur la liste des personnalités visées par les sanctions américaines. La décision de la juge Susan Braden interdit à ULA d’effectuer des paiements au motoriste russe à qui elle achète les moteurs de fusée, à moins que les départements d’Etat, du Trésor et du Commerce spécifient que ces paiements ne sont pas une violation directe ou indirecte des sanctions.

Le montant des achats potentiellement affectés reste incertain. Un responsable du Pentagone avait indiqué en mars que ULA avait suffisamment de moteurs pour deux ans. En outre, les commandes passées avant la date de cette décision ne sont pas touchées.

Quid du contrat signé?

La juge ne dit mot sur l’essentiel de la plainte de SpaceX qui porte sur l’attribution de ce contrat sans processus concurrentiel. Ce contrat, qui prévoit 36 lancements de satellites de défense nationale d’ici à 2030, avait été octroyé à ULA en décembre 2013. Il est estimé au total à 70 milliards de dollars. Elon Musk affirme que SpaceX pourrait effectuer ces lancements à un coût nettement moindre qui ferait économiser des milliards de dollars aux contribuables américains.

« Nous avons certaines inquiétudes quant à la stratégie d’octroi de ces contrats, leurs coûts et l’avenir de ce programme », avait déclaré en mars le sénateur démocrate Dick Durbin, président de la sous-commission des attributions budgétaires du Sénat, précisant que le coût de six lancements de satellites par an en moyenne pour l’US. Air Force avait augmenté de 60 % de 2011 à 2014. D’autres membres du Congrès ont dernièrement apporté leur soutien à SpaceX, dont l’influent sénateur républicain John McCain.

Ce contenu a été publié dans Politique, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

5 réponses à L'impérialisme des USA

  1. LHDDT 佐罗 dit :

    Bref, les Zaméricains sanctionnent principalement : tout le monde !

  2. Pauvre europe assassinée !

  3. Saint-Malo dit :

    Michel, journaliste independant, n’a probablement pas lu:
    http://blogelements.typepad.fr/blog/2014/04/1917-explication-dun-banquier-am%C3%A9ricain-de-la-guerre-%C3%A0-la-france.html

    Un tel cynisme laisse pantois. Nous avons peine à croire….

  4. Revolutions colorées dit :

    http://www.voltairenet.org/article160446.html

    Et je vous recommande ce nouvel article de l’excellent réseau Voltaire, qui vous révèlera ce que vous subodoriez déjà.
    « Tian an Men » qui est tant célébré en son anniversaire par tous les medias occidentaux marque surtout l’échef de la première « révolution colorée »
    Propagande propagnde
    Ce propos je vous invite à reconsidérer la propagande que vous faites au mystérieux (ref de Ch)

  5. Bidochon dit :

    Et toujours l’excellent Réseau Voltaire:

    ***

    http://www.voltairenet.org/article160446.html

    ***

    L’anniversaire tant célébré de « Tian an Men » marque surtout l’avènement… de l’échec de la première révolution colorée, organisée par les puissances étrangères en Chine. Allez, Blh, je parie que vous vous en doutiez quelque peu.

    Or, TOUS les observateurs sans exceptions, ceux que les Chinois appellent avec une pointe de dérision « les experts étrangers » (appellation qui comble d’aise et de contentement les mêmes « experts ») remarquent que les jeunes Chinois « ne savent rien » de ces événements.
    On aurait donc occulté à ces jeunes, ces événements nationaux?
    Ces observateurs ne savent pas ce que veut dire « wo bu zhi dao », en Chine.

    Décidément nous sommes trop c… ou bien?
    Je crois que je vais me retirer en Chine. Je vais partir éponger l’amertume de cette nouvelle mortification:

    http://www.les4verites.com/culture-4v/hollande-lultra-goujatisme-republicain

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *