Un certain 17 Juin.

Allocution du Maréchal Pétain, le 17 Juin

Allocution du Maréchal Pétain

« Français ! A l’appel de Monsieur le Président de la République, j’assume à partir d’aujourd’hui la direction du gouvernement de la France. …C’est le cœur serré que je vous dis aujourd’hui qu’il faut cesser le combat. Je me suis adressé cette nuit à l’adversaire pour lui demander s’il est prêt a rechercher avec nous, entre soldats, après la lutte et dans l’Honneur, les moyens de mettre un terme aux hostilités. »

Nul doute que certains gloseront à l’envie sur la « poignée de main de Montoire », etc, mais s’abstiendront d’expliquer les carences des républicains au pouvoir à l’époque. Pour faire bref, pendant que l’Allemagne armait, la France désarmait. Et c’était tout à l’honneur des militaires qui, eux, savaient ce qu’était la guerre, d’avoir stoppé un affrontement dont le vainqueur était connu à l’avance.

Pour ma part, ancien militaire, je n’aurais que peu apprécié que l’un de mes supérieurs soit parti devant l’ennemi en me disant : « Commencez à vous battre, je reviens… »

Ce contenu a été publié dans Politique, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *