Le thé

D’où vient-il et quelle est l’origine du mot ?

Voici un extrait d’un blog crée par Mr Marc Michot où l’on découvre des choses plus qu’intéressantes; quant à savoir la genèse du théier, les légendes chinoises et autres sont aussi fleuries les unes que les autres:

«Avant que le mot thé nous arrive dans la langue française, les feuilles de thé étaient nommées tcha, cha, tay et tee. Le mot thé vient du mot amoy (dialecte chinois) t’e. Cela date de l’époque où les navires hollandais rencontraient les jonques chinoises près du port d’Amoy, dans la province chinoise du Fuxian. Il devint thee en hollandais; comme les Hollandais furent les premiers à commercialiser le thé en Europe, l’infusion s’appela tee en allemand, te en italien, en espagnol, en danois, en norvégien, en suédois, en hongrois et en malais, tea en anglais, thé en français, teja en letton, tee en finlandais,tey en tamoul,ta en coréen, thay en cingalais, et Thea pour les scientifiques. Le mot mandarin cha s’adapte ch’a en cantonais et cha en portugais (lors du commerce avec Macao, qui parlait le cantonais), idem en persan, en japonais et en hindi; il se transforme thay en arabe, ja en tibétain, chay en turc et chai en russe.»

D’autres sites sont également à visiter, qui se complètent mutuellement.
Un avant-gout médical, ici.

Plus prosaïquement:

La Chine

Les origines du thé remontent aux VIII-VIIe siècles avant J.C. on parle alors d’une herbe amère. Environ 200 avant et après J.C. sous la dynastie Han, on distingue le thé appelé « cha ». Mais ce n’est qu’après la seconde moitié de la dynastie des Tang (618-907), que le thé devient une boisson quotidienne.

Le Japon

La culture japonaise du thé date du XIIe siècle, mais la cérémonie d’inspiration zen date du XVIe siècle.

L’Europe

On retrouve quelques notions du « chia » au XVIe par des missionnaires, mais ce sont les Hollandais qui ont « importé » les premières caisses en provenance de l’île de Java vers 1606. Au départ, il s’agissait d’un échange entre la sauge et le thé afin de conquérir l’Asie avec cette épice.

L’Angleterre

Les Anglais ont découvert le thé bien plus tard. En effet, les Anglais étaient de grands buveurs  (non pas que du Whisky !) de café.

En 1638, suite à quelques problèmes avec le Portugal, le Japon ayant empêché tout contact maritime avec l’Occident, l’Angleterre, ayant évincé toute concurrence européenne, détient le monopole du commerce avec la Chine de 1715 à 1834. L’East India Company est donc créée au début du XVIe par la reine Elisabeth.

La Boston Tea Party

Contre les taxes et les conditions de ventes exorbitantes imposées par l’East India Company aux colons d’Amérique, ces derniers jettent dans l’eau du port de Boston, le 16 décembre 1773, les 342 caisses de thé de cargaison de trois navires anglais: le Dartsmouth, l’Eleanor et le Beever. Cet événement, que l’on appela la Boston Tea Party, fut le premier acte de la guerre d’indépendance des Etats-Unis.

===

Le thé au Japon

http://www.youtube.com/watch?v=C0XpVfaGmHk http://www.youtube.com/watch?v=HlVi1lknNTI http://www.youtube.com/watch?v=ub3P5uDLB0w http://www.youtube.com/watch?v=760ND7LQwJA

 

Le thé en Chine

http://www.youtube.com/watch?v=b6GvXtrvUbc

===

Sommelier en thé japonais.

Se dire et surtout être reconnu par ses pairs « Japanese Tea Instructor » (日本茶インストラクター), n’est pas à la portée de tout le monde. C’est ce qu’un Français résident au Japon depuis quelques années a parfaitement réussi. Son blog où il décortique tous les thés pouvant exister et les différentes manières de le déguster est un des plus complets en cette matière.

Une partie « histoire du thé japonais « est bien décrite, ainsi que de nombreux accessoires. Cette histoire est très longue et passionnante, intimement liée à l’histoire du Japon elle-même.
A. Les origines
B. Le moyen-âge, diffusion et développement
C. De la naissance de la cérémonie du thé
D. L’époque d’Edo, changements et apparition du sencha
E. Le thé japonais à la conquête du monde
F. De la croissance du Japon à aujourd’hui
Appendice – Naissance du fuka-mushi sencha
Appendice 2 – Quand le thé japonais brillait dans le Monde, développement et export du sencha (1853 – 1918)
Appendice 3 – Péripéties de l’export du thé japonais vers les pays Musulmans (1918 – 1959)

(à suivre)

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *