La Shoah

Préliminaire :

ARTICLE 19. <Everyone has the right to freedom of opinion and expression; this right includes freedom to hold opinions without interference and to seek, receive and impart information and ideas through any media and regardless of frontiers.>

The Universal Declaration of Human Rights, adopted by the United Nations General Assembly on December 10, 1948,

ARTICLE 19 <Tout individu a droit à la liberté d’opinion et d’expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considération de frontière, les informations et les idées par quelque moyen d’expression que ce soit>

Déclaration internationale des droits de l’homme, adoptée par l’Assemblée générale de l’ONU à Paris, le 10 décembre 1948

ARTIKEL 19 der Menschenrechte: <Jederman hat das Recht auf Freiheit der Meinung und der Meinungsäußerung; dieses Recht umfaßt die unbehinderte Meinungsfreiheit und die Freiheit, ohne Rücksicht auf Staatsgrenzen Informationen und Gedankengut durch Mittel jeder Art sich zu beschaffen, zu empfangen und weiterzugeben.>

Vereinigten Nationen, 10 Dezember 1948.

ARTICULO 19 <Todo individuo tiene derecho a la libertad de opinión y de expresión; este derecho incluye el de no ser molestado a causa de sus opiniones, el de investigar y recibir informaciones y opiniones, y el de difundirlas, sin limitación de fronteras, por cualquier medio de expresión.>

Declaración universal de los derechos humanos, adoptada por la Asamblea General de las Naciones Unidas el 10 de diciembre de 1948 en París

===

Avertissement :

Nous nous sommes abstenus de corriger les innombrables fautes que comporte cette version française, manifestement réalisée par des amateurs. Nous traitons ce document comme une « document historique », appartenant à l’histoire du révisionnisme. Nous savons que certains points mériteraient des rectifications ou des corrections. Comme chacun pourra s’en convaincre, ce texte provient de l’extrême-droite. Il est imbu d’un racisme que nous, ici, nous trouvons, grotesque. Il a été largement distribué mais il ne semble pas qu’il ait été lu dans les gauches européennes; à l’exception de Pierre Viansson-Ponté qui en a fait une critique fulminante dans Le Monde. (17-18 juillet 1977) Robert Faurisson allait juger cette critique fort injuste dans les détails et déclencher une guérilla par lettres qui allait aboutir fin 1978 à la publication d’un article dans Le Monde et au lancement public du révisionnisme en France.

Mais la diffusion de ce texte au Canada par un émigré allemand, graphiste de son état, allait déclencher les deux plus importants procès d’Ernest Zündel, en 1985 et 1988. La diffusion de la brochure de Harwood allait être assimilée à « la propagation de fausses nouvelles ». La bataille, sur le plan juridique, allait culminer, en cour suprême, par l’abolition de cette loi désuète. Mais sur le plan documentaire, ces procès, surtout celui de 1985, allait fournir l’occasion de confronter les principaux « témoins » et « historiens » de l’histoire officielle et orthodoxe avec les thèses révisionnistes. Ce fut le Waterloo de l’histoire officielle.

On comprend pourquoi nous jugeons que ce texte, bourré d’imperfections et aussi de lueurs d’une grande justesse, a marqué son époque. C’est à ce titre que nous l’affichons ici.

Il est désormais connu que l’auteur de cette brochure est un enseignant britannique qui s’appelle en réalité Verrall. Il est vivement recommandé de consulter le texte anglais original. Mais il existe aussi des traductions en allemand et en italien.

Ce texte est paru sans mention d’éditeur, sans lieu et sans date mais il semble qu’il soit sorti dans les années 70.

Ce texte est affiché sur Internet à des fins d’étude, de recherche, sans but lucratif et pour un usage raisonnable.

Pour nous, l’affichage électronique d’un document revient exactement à placer ce document sur les rayons d’une bibliothèque ouverte au public. Nous y avons mis du travail et un peu d’argent. Le seul bénéficiaire en est le lecteur de bonne foi, que nous supposons capable de juger par lui-même. Nous n’avons pas de raison de supposer que l’auteur de ce texte puisse être considéré comme responsable d’aucun autre texte publié sur ce site.

Le Secrétariat international de l’Association des Anciens Amateurs de Récits de Guerre et d’Holocauste.

Notre adresse est: <aaargh@abbc.com> Notre adresse postale est PO Box 81475, Chicago, IL 60681-0475, USA.

===

Partie 1

Partie 2

Partie3