Musique ancienne

 

Beatrix, comtesse de Die, était de ces femmes troubadours qu’on a appelées trobairitz en langue d’oc ancienne.

Cette canso est la seule oeuvre de trobairitz dont nous possédions la musique. Afin d’aider à la compréhension de ce texte, en voici une traduction maladroite ; mais A chantar m’er n’a vraiment de sens, de rythme et de musique intrinsèque que dans sa langue originale.

A chantar m’er

Chantée ici par une jeune iranienne, Azam Ali, en 2002

A chantar m’er de so qu’eu no volria,
tant me rancur de lui cui sui amia;
car eu l’am mais que nuilla ren que sia:
vas lui no.m val merces ni cortezia
ni ma beltatz ni mos pretz ni mos sens;
c’atressi.m sui enganad’ e trahia
Com degr’ esser, s’eu fos dezavinens.

Je chanterai ce que j’aurais voulu ne jamais chanter
Tant j’ai de mal à cause de celui dont je suis l’amie
Car je l’aime plus que toute chose qui puisse être
Lui que ni la pitié ni la coutoisie ne peuvent émouvoir
Ni ma beauté, ni mon prix, ni mon bon sens
Ne m’ont empêchée d’être déçue et trahie
Comme j’aurais mérité de l’être si j’avais été vilaine

===

D’aisso.m conort, car anc non fi faillensa,
Amics, vas vos per nuilla captenenssa;
ans vo am mais non fetz Seguis Valensa,
e platz mi mout quez eu d’amar vos vensa,
lo meus amics, car etz lo plus valens;
mi faitz orgoil en digz et en parvensa,
et si etz francs vas totas autras gens.

Je me console en me disant que je n’ai en rien failli
Mon ami, je ne vous ai rien fait de mal
Je vous aime autant que Seguis a aimé Vallensa
Il me plaît beaucoup de songer que mon amour vous avait vaincu
Mon plus bel ami, vous qui êtes le plus valeureux
Vous faites l’orgueilleux envers moi en actes et en paroles
Alors que vous êtes agréable avec les autres

===

Meraveill me cum vostre cors s’orgoilla,
amics, vas me, per qui’ai razon queu.m doilla;
non es ges dreitz c’autr’ amors vos mi toilla,
per nuilla ren que.us diga ni acoilla.
E membre vos cals fo.l comensamens
de nostr’amor! Ja Dompnedeus non voilla
qu’en ma colpa sia.l departimens.

Je m’étonne que votre coeur soit si fier
Mon ami, envers moi; aussi j’ai des raisons d’avoir mal
Ce n’est pas juste qu’un autre amour vous prenne à moi
Peu importe ce qui vous a été dit ou promis.
Souvenez-vous du commencement
De notre amour! Que Dieu fasse
Que cette séparation ne soit en rien de ma faute

Source ici

5 réponses à Musique ancienne

  1. Paul-Emic dit :

    magnifique, du coup j’ai acheté l’album

  2. Carine dit :

    C’est très très beau.
    Boreas te l’a emprunté, pour la bonne cause :

    http://verslarevolution.hautetfort.com/archive/2013/05/05/impression-de-misogynie.html

  3. LHDDT 佐罗 dit :

    C’est vrai que c’est somptueux/splendide.. pendant ce temps // alors que c’est une iranienne qui chante – ici, on droit au rappe.

    En écoutant Azam Ali, les iraniens se disent : « Quand mm, ce qu’ils ont de la chance – ces français ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *